Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Extraits (article original ici) :

Une fillette improvise sur les allusions des gens sur ses « sourcils broussailleux » et « des cheveux touffus ». Une autre fait des rimes sur la rengaine trop de fois entendue « Tu n’as pas l’air juive ».

Si ce type de performance ne ressemble pas aux représentations typiques des colonies de vacances, c’est parce que Be’chol Lashon a un but très différent que la plupart des colonies juives.

Niché dans les collines brumeuses de Marin County, le camp du nord de la Californie est seul du pays destiné aux Juifs de couleur.

« L’objectif est en partie de faire en sorte que les enfants se sentent normaux dans un contexte juif », déclare Diane Tobin, fondatrice et directrice exécutive de l’organisation-mère du camp, l’association Be’chol Lashon, basée à San Francisco, qui favorise la diversité raciale, ethnique et culturelle dans la vie juive.

(...)

Savannah Henry, conseillère de 21 ans, dont le père est afro-américain, explique qu’avant avoir pris connaissance par son rabbin de la Congrégation Shir Hadash à Los Gatos, en Californie, de Be’chol Lashon, elle passait des étés pénibles dans des colonies juives traditionnelles.

« J’étais la seule Juive de couleur », dit-elle de son expérience dans un camp d’été juif réformé à Santa Rosa. « Je n’arrivais simplement pas à communiquer facilement avec les autres. »

Quand elle a découvert Be’chol Lashon il y a quatre ans, les perspectives de Henry ont totalement changé.

« Si j’avais été un dans un camp comme celui-là, j’aurais pu parfaitement m’adapter », dit-elle. « Grâce à cela, je suis devenue une Juive plus fière. »

http://fr.timesofisrael.com/un-camp-dete-ou-les-juifs-de-couleur-se-sentent-normaux/

Un camp d’été où les Juifs de couleur « se sentent normaux »
Tag(s) : #Racisme d’ailleurs

Partager cet article

Repost 0