Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Début 2014, la Ville a fait retirer l'ensemble des aménagements réalisés deux ans plus tôt pour le nouveau carré musulman du cimetière de Montfavet. Une concertation ratée explique le fiasco.

Si vous passez le long de la route de Saint-Saturnin, en regardant bien sur le bas-côté, votre regard finira par par croiser un immense corridor de blocs de béton qui patientent là. Ne vous fatiguez pas à les compter, il y en a environ 350.

C'est là tout ce qui reste du projet de nouveau carré musulman du cimetière de Montfavet et le témoignage d'une invraissemblable gabegie. En 2012, ces cuves ont coûté 1 M€ à installer. Et en 2014, la mairie a ajouté 200 000 €... pour les faire retirer par la même entreprise et remettre le carré en état. Gaspillage total : 1,2 M€ (pour vous donner une idée c'est le double du budget annuel que consacre la Ville d'Avignon à la réforme des rythmes scolaires). La majorité UMP de l'époque avait fait en sorte que l'affaire ne fasse pas trop de bruit et l'opposition PS (aujourd'hui aux commandes de la Ville) n'avait même pas relevé l'affaire. Comment a-t-on pu en arriver à un tel fiasco ?

Tout commence en janvier 2010. A l'occasion d'une cérémonie de voeux, Marie-Josée Roig annonce des travaux d'aménagement de deux nouveaux carrés, un chrétien et un musulman, dans le cimetière de Montfavet. Pour ce dernier, la Ville lance un appel d'offre en 2011 pour l'installation de 367 cuves sans fond afin de respecter le rite d'inhumation musulman qui veut que le défunt soit enseveli (dans un cercueil) en contact avec la terre en direction de la Mecque.

Juin 2012 : la polémique éclate

Ce n'est qu'un an plus tard, début juin 2012, que la polémique éclate. Les archives de La Provence permettent d'en relater les épisodes. Alors que les travaux sont presque terminés, que la polémique éclate. Un collectif dénonce le fait que l'inhumation en cuve serait "contraire aux règles qui régissent le rite funéraire musulman".

Les cuves collées les unes aux autres, surélevées et remplies d'une couche de pouzzolane (de la roche volcanique) jusqu'à 60 cm du bord déclenchent l'ire de certains représentants de la communauté musulmane avignonnaise qui dénoncent l'absence de concertation en amont du projet dont ils ont le sentiment qu'il leur est imposé. D'autant que la mise en place de l'inhumation dans des cuves implique un accroissement considérable du coût puisque la famille du défunt est censée s'acquitter du prix de la cuve (1082€ pour un modèle simple) en plus du tarif de la concession habituelle (environ 252 €).

La mairie se défend en disant que les travaux ont été validés par d'autres responsables religieux mais le mal est fait. "Nous nous étions rapprochés du Conseil français du culte musulman qui nous ont dit de faire comme à Marseille ou Toulouse où existent des carrés musulmans avec des cuves sans fond, se souvient Philippe Marcucci, l'ancien adjoint au maire UMP qui a suivi les travaux. Les plans ont été validés et quand les travaux ont été finis, d'autres représentants de la communauté sont venus nous voir en nous disant qu'il n'enterreraient jamais personne là-dedans."

Une fois la colère un peu retombée, la Ville, en position délicate, se résoudra à faire machine arrière en toute discrétion. Et le 17 décembre dernier, la même entreprise était chargée, moyennant 200 000 €, de démanteler les 367 cuves sans fond et de remblayer le carré musulman. Les travaux se sont achevés au début de l'été 2014. "Oui cela fait beaucoup d'argent, reconnaît l'ancien adjoint au maire,on pensait avoir pris nos précautions mais la difficulté est que nous n'avions pas d'interlocuteurs fiables dans la communauté musulmane où chaque petit groupe a ses propres règles."

250 euros pièce

Reste à espérer, pour l'avenir, que chacun retiendra pour l'avenir les leçons de ce fiasco qui a englouti 1,2 M€ d'argent municipal, en pure perte.

Et si vous êtes intéressés par une cuve en béton d'occasion (état comme neuf) vous pouvez toujours contacter la Société des Carrières Vauclusiennes,115 rue de la Source à Saint-Saturnin.

Téléphone : 04 90 22 23 82. Tarif : 250 € la pièce.

http://www.laprovence.com/article/edition-avignon-grand-avignon/3031658/carre-musulman-de-montfavet-12-meuro-depenses-pour-rien.html

Carré musulman de Montfavet : 1,2 M€ dépensés pour rien
Tag(s) : #Communautarisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :