Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les communes forestières s'inquiètent du projet du gouvernement d'augmenter les taxes qu'elles paient à l'Etat pour l'entretien des forêts dans le cadre du budget pour 2015 et qui remettrait en cause la gestion publique de ces espaces.

Selon la Fédération nationale des communes forestières(FNCOFOR), les services du Premier ministre, du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et du secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert ont proposé cet été, "sans aucune concertation" avec les communes, d'augmenter les taxes forestières pour économiser 50 millions d'euros sur trois ans.

Dans le détail, les taxes à l'hectare passeraient de 2 à 14 euros pour chaque hectare géré. Et les frais de garderie (versement d'une partie des recettes sur la vente de bois), passeraient de 10% à 15% en zone de montagne et de 12 à 18% en plaine, selon la déléguée aux relations extérieures de la fédération.

Ces taxes sont des contributions des communes au budget de l'Office national des forêts (ONF) qui entretient les espaces forestiers du pays.

"Ce projet est bien dans les tuyaux", confirme à l'AFP Jean-Yves Caullet, président de l'ONF.

Mais pour les communes forestières, ce projet, qui s'ajoute à une baisse des dotations aux collectivités, pourrait remettre en cause la forêt comme service public.

"Si ce projet aboutit, nous demanderons la fin du monopole de gestion des forêts par l'ONF", prévient la porte-parole de la fédération.

Et les personnels de l'ONF eux-mêmes s'en inquiètent. Le Syndicat National Unifié des Personnels des Forêts et de l'espace Naturel estime dans un communiqué que "ce qui pourrait passer pour une opération neutre pour les fonctionnaires de Bercy risque de mettre à terre l'un des piliers essentiels de la gestion de la forêt publique".

"L'ONF en ressortirait affaiblit", reconnaît aussi Jean-Yves Caullet qui propose donc que l'ONF réalise "20 millions d'euros d'économies sur (sa) propre substance sans toucher aux contributions des communes".

Le ministre de l'Agriculture doit recevoir jeudi des représentants de ces communes forestières, selon la FNCOFOR.

Contacté par l'AFP, les services de Stéphane Le Foll n'avaient pas réagi vendredi à la mi-journée.

Le projet de budget pour 2015 doit être présenté le 1er octobre en Conseil des ministres. Il prévoit des économies de 21 milliards par rapport à la progression de la dépense publique de l'Etat, des collectivités et de la Sécu.

http://www.boursorama.com/actualites/la-foret-publique-menacee-par-le-projet-de-budget-du-gouvernement-communes-forestieres-f375824613c2afcaf9eaa12ccc57f8e8

La forêt publique menacée par le projet de budget du gouvernement
Tag(s) : #Deliquescence

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :