Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BREIZATAO – URZH-BED NEVEZ (12/09/2014) Dans sa dernière “pièce de théâtre”, “Hôtel Europe”, l’écrivain juif Bernard Henri Lévy explique, paradoxalement, toute la haine qu’il nourrit pour notre civilisation. Citons-le :

Je suis ce Juif d’Europe qui ne se fait guère d’illusion sur les penchants criminels de l’Europe grecque, romaine, chrétienne, ou des Lumières (sic). Je suis ce Juif français qui voit avec effroi Amalek, en plein Paris, revenir dans les habits d’un nouveau discours de la haine qui laisse trop souvent mes concitoyens de marbre. Mais je sais que je n’échapperai pas pour autant, à ma vocation d’Européen. Je sais que c’est en Europe que j’aurai à accomplir, ou non, mon destin de Juif et d’homme. Et je sais que si le messianisme a un sens, si ce lent et douloureux travail par quoi le messianisme accompagne l’histoire du monde doit être, encore, l’affaire des Juifs modernes, c’est à tout moment et en tout lieu que, naturellement, il s’accomplira – mais que la scène principale restera, pour eux, celle de l’Europe. Jérusalem, bien sûr – comment en irait-il autrement ?”

(...)

(suite de l'article ici)

http://breizatao.com/2014/09/12/leurope-de-bernard-henri-levy/

La France et l'Europe vues par Bernard Henri-Lévy
Tag(s) : #Anti-France

Partager cet article

Repost 0