Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les jihadistes de Daesh puisent une grosse partie de leur argent des puits de pétrole qu'ils détiennent, et dont ils vendent les barils à leurs propres ennemis. Les explications d'un spécialiste.

C'est l'un des objectifs des bombardements français en Irak et américains en Syrie. Les puits de pétrole et les raffineries sont une source de financement essentiel pour les jihadistes de l'autoproclamé Etat islamique, qui dispose d'un budget estimé à 2 milliards de dollars.

"La raison qui explique leur montée en puissance en Syrie et à travers l'Irak, c'est parce qu'ils se sont emparés de gros gisements pétrolifères", a expliqué ce vendredi Samuel Laurent, consultant international, spécialiste du monde arabe, chez Jean-Jacques Bourdin. "Ils contrôlent quelques raffineries en Irak, et en Syrie, où ça demeure très artisanal et où le pétrole qui en sort est brut, (pas raffiné). Entre 40.000 et 60.000 barils de pétrole sortent des puits contrôlés par Daesh", a-t-il ajouté.

"Les Kurdes aussi jouent double jeu"

Mais qui achète ce pétrole aux islamistes ? "C'est surtout la Turquie, via ses régions frontalières, qui achète majoritairement du pétrole à l'Etat islamique, explique Samuel Laurent. Un trafic qui a généré en 2013 entre 500 et 800 millions de dollars pour les contrebandiers".

Même les ennemis de Daesh font commerce avec eux. "La Syrie rachète à Daesh, qu'elle combat, certains de ces barils, s'étonne le spécialiste. Les Kurdes aussi jouent double jeu et achètent ce pétrole". Il faut dire qu'à 35 dollars le baril, l'offre est alléchante. Pourtant, "si on assèche Daesh, c'est terminé", juge Samuel Laurent.

http://rmc.bfmtv.com/emission/les-ennemis-de-daesh-achetent-son-petrole-836520.html

Puits de pétrole, en Irak, dans une zone contrôlée par Daesh. - © Marwan Ibrahim - AFP

Puits de pétrole, en Irak, dans une zone contrôlée par Daesh. - © Marwan Ibrahim - AFP

Tag(s) : #Manipulation

Partager cet article

Repost 0