Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Viens ici, tu es en Italie et pas en Roumanie. Ici on vole ». Et encore : « Si tu te fais prendre en Roumanie, ils te donnent sept ou huit ans pour un survêtement, en Italie c’est différent ». Voilà un échantillon des conversations enregistrées pendant plusieurs semaines par la police italienne et qui lui ont finalement permis de démanteler un gang de cambrioleurs spécialisés dans les beaux quartiers de Rome.

C’est avec des arguments de ce genre que le chef – surnommé « le mafieux » par ses hommes –, recrutait ses compatriotes, parfois en les faisant spécialement venir de Roumanie, souvent après les avoir abordés en Italie même dans les centres de la très immigrationniste Caritas (le Secours catholique italien). « Laisse tomber la Roumanie, là ils te mettent en prison. Viens en Italie : ici on vole facile ». « Apporte le spray au piment, avec ça tu endors les chiens et tu rentres même dans la maison de Berlusconi ».

La bande a commis plusieurs dizaines de cambriolages l’année dernière : le butin était ensuite envoyé en Roumanie par camions entiers. Au terme d’une enquête de près d’un an, depuis novembre dernier, les policiers « déguisés en Roms » ont pu arrêter « le Mafieux » jeudi soir. Il était tellement sûr de l’impunité qu’on a retrouvé à son domicile plusieurs appareils photo (volés comme de juste) avec lesquels il prenait un « selfie » après chaque vol. Sur certaines photos, il est vautré sur un matelas couvert de billets de banque.

Le nom bien choisi de l’opération policière qui a permis son arrestation ? « Roumanie Express ». On attend les réactions indignées de ceux qui dénoncent « le mépris des Italiens pour les Roms ».

http://fr.novopress.info/176956/messages-roms-viens-en-italie-on-y-vole-facile/

http://www.ilmessaggero.it/ROMA/CRONACA/casalpalocco_roma_banda_furti_villa_arresto_polizia/notizie/962750.shtml

Messages entre Roms : « Viens en Italie, on y vole facile »
Tag(s) : #Deliquescence

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :