Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rivka Edelman a écrit un essai sur la misogynie qui imprègne le discours LGBT et sur son effet désastreux sur les femmes et les enfants. Rivka Edelman est professeur et féministe, militante des droits des enfants, et membre actif dans le réseau des enfants adultes élevés dans des familles LGBT puisqu’elle-même élevée par des lesbiennes, elle se décrit comme « le produit de l'homoparentalité ».

Depuis la publication de son essai, elle a reçu des milliers de messages insultants, menaçants, la traitant d’affabulatrice.

Janna Darnelle, un nom de plume, est une femme dont le mari l’a quittée pour un homme. L’ouvrage « Briser le silence : la redéfinition du mariage blesse les femmes comme moi et nos enfants » révèle ce qui se cache derrière les images réconfortantes de familles homosexuelles du point de vue d'une mère de famille.

Elevée par une mère lesbienne, Janna tenait à raconter une réalité méconnue pour celle qui a été une enfant souriante puis une universitaire, une femme, une mère, une féministe enfin. Bien évidemment, les militants de la LGBT s’en sont aussitôt pris à elle avec violence et l’ont insultée, sans toutefois lui opposer de contre arguments.

Scott "Rose" Rosenzweig, militant LGBT, est violemment misogyne. Dès la publication de l’essai, Scott s’est aussitôt déchaîné, jurant de la détruire personnellement, elle et sa famille, la traitant d’instable mentale, allant jusqu’à contacter son employeur afin de réduire à néant sa carrière professionnelle.

La tactique est tristement habituelle. Quand les militants LGBT ne parviennent pas à leurs fins, ils passent alors à l’intimidation physique, faisant planer la peur du danger sur la personne à abattre.

Nombre de familles sont commandées par des homosexuels masculins et basées sur l'exploitation des femmes, justifiant d’utiliser leur utérus à loisir. Scott Rose et ses amis ont formé un mouvement pour les droits des hommes visant à utiliser le corps des femmes, tout comme le feraient des éleveurs. Les donneuses d'ovules et les mères porteuses fournissent des nourrissons vendus dans un marché d’offres et de demandes de couples de même sexe dont la reproduction est biologiquement impossible. Le fait est que chaque famille homosexuelle a dû nécessairement s’approprier l'enfant d'une autre personne. Pour en arriver là, il faut bien accepter que les hommes aient le droit d'utiliser le corps des femmes à leur convenance, et d’acheter avec de l’argent l'enfant qu'elle porte qui devient de ce fait une marchandise, un objet qu’on s’offre.

Au nom de l'égalité, des groupes se sont formés sur ce principe. Une fois l’effacement légal des femmes en tant que groupe distinct et individus, il découle de source d'effacer ensuite les mères, rendant possible l’utilisation de leurs ovaires et de leur utérus pour fournir des enfants aux couples homosexuels masculins. Le concept de maternité devient alors superflu.

Ils utilisent comme arguments la réalité des divorces chez les couples hétérosexuels, les adoptions ou encore les familles reconstituées, arguant que pour ces derniers tous les cas de figure sont possibles. Les arguments suivants se situent dans le registre du fait-divers, ainsi un parent qui a maltraité son enfant devient un exemple parfait que la famille hétérosexuelle est néfaste, ou en tout cas inexemplaire. La corde émotionnelle et culpabilisatrice est également agitée : nous voulons nous aussi des enfants, comme vous, vous ne voulez pas cela pour nous, vous êtes méchants et égoïstes.

Les scientifiques ont depuis longtemps établi l’importance du lien maternel instauré avec le foetus pendant la grossesse, et nombre de femmes ont connu la douleur de perdre leur nouveau-né et la connaitront encore, en raison de ce lien naturel puissant. On ôte à la femme et à son enfant cet attachement. Mais le marché est porteur avec cette nouvelle industrie où la femme n’est plus qu’un réceptacle inerte et son enfant un objet usiné fabriqué à la demande, pour le bon vouloir de quelques-uns.

http://www.thepublicdiscourse.com/2014/10/13867/

http://stellamorabito.net/2014/10/12/thank-you-janna-thank-you-rivka-for-speaking-out/

http://www.americanthinker.com/2014/10/this_lesbians_daughter_has_had_enough.html

http://www.crisismagazine.com/2014/real-victims-gay-bullyboys

Tag(s) : #Deliquescence

Partager cet article

Repost 0