Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le fournisseur de produits chimiques Monsanto persuade les agriculteurs indiens d’acheter ses semences d’organismes génétiquement modifiés (OGM) pour continuer à répandre ces cultures dans le monde entier, ainsi que le soutient l’activiste Jeffrey Smith.

On estime qu’un agriculteur se suicide en Inde toutes les trente minutes. Durant plus de seize ans, plus de 250 000 agriculteurs se sont donné la mort par désespoir, étant devenus incapables d’entretenir leur famille, assure le Centre des Droits de l’Homme et de la Justice mondiale (CHRGJ, selon son sigle en anglais). Et l’une des raisons possibles de ces hauts taux de suicide est l’arrivée des cultures génétiquement modifiées en Inde, prévient Smith dans une interview accordée à Russia Today.

D’après cet activiste, les agriculteurs indiens se suicident du fait de l’échec des cultures Bt (génétiquement modifiées). Des recherches indépendantes confirment qu’« environ 85% des foyers d’agriculteurs où s’est produit un suicide sont directement liés à l’échec du coton Bt et environ 10% supplémentaires y sont indirectement liés », explique Smith.

Le coton génétiquement modifié cause une série de problèmes : il ne germe pas, a un rendement bien moins bon, favorise le pourrissement de la racine, la déformation des feuilles ou l’infestation par des cochenilles. La qualité du coton peut être moindre ou requérir davantage de travail. Les agriculteurs se plaignent également de souffrir de démangeaisons et d’éruptions cutanées lorsqu’ils touchent le coton et, parfois, lorsque leur bétail paît dans les plants de coton après la moisson, l’on déplore des morts parmi les buffles, les chèvres et les moutons.

Smith a également révélé la stratégie par laquelle Monsanto pousse les agriculteurs indiens à acheter ses semences d’OGM : réaliser les essais en champs dans des conditions idéales, avec irrigation. Sans ces conditions, les semences ne sont pas aussi bonnes. Par ailleurs, l’entreprise a gonflé les statistiques afin de promettre que ce type de semences assure la prospérité, nous explique l’activiste.

Smith pense que l’objectif est d’« utiliser l’Inde, qui abrite l’une des plus grandes concentrations d’agriculteurs au monde, comme source de revenus pour ces semences mais aussi de l’utiliser pour introduire de nombreuses autres variétés de cultures génétiquement modifiées qui pourraient dès lors être vendues dans le monde entier ».

« Ils veulent contaminer [le monde] avec leurs cultures génétiquement modifiées pour que personne ne puisse ensuite leur faire de la concurrence avec des produits purs, non génétiquement modifiés », a-t-il précisé.

http://news360x.fr/monsanto-provoque-une-vague-de-suicides-chez-les-fermiers-en-inde/

Tag(s) : #Etat du monde

Partager cet article

Repost 0