Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 22 mars 2007, David Pujadas et Thierry Thuillier se rendaient à Téhéran pour interviewer Mahmoud Ahmadinejad, présenté à l'époque par les médias et les politiques comme le diable en personne, le fou furieux hostile à l'Occident et à Israël, prêt à balancer une bombe nucléaire à des fins guerrières, bombe dont on attend toujours, huit ans plus tard, la preuve de son existence.

 

Réalisée à grands frais par France 2, télévision d'Etat, cette vidéo n'a finalement jamais été diffusée car, beaucoup trop éloignée de la propagande officielle, les propos de l'ex président iranien sur la Palestine, Israël ou l'arme nucléaire auraient été du plus mauvais effet.

 

Ahmadinejad avait par ailleurs déclaré dans d'autres circonstances que « l'ère du recours aux armes nucléaires est terminée (...) Les bombes atomiques ne servent plus à rien et ceux qui accumulent des armes nucléaires sont politiquement arriérés et mentalement retardés", a-t-il confié à la presse. "La nation iranienne ne cherche pas (à acquérir) la bombe atomique, pas plus qu'elle a besoin d'en fabriquer une (...) Nous n'avons pas besoin d'une arme nucléaire pour nous assurer notre défense ».

 

Dans cet entretien, il dénonce la politique des Etats-Unis et de l'Angleterre, ainsi que leurs mensonges destinés à tromper les esprits des peuples. Il assure de la transparence totale faite aux experts de l'AIEA (Agence Internationale de l'Energie Atomique), tout en faisant remarquer que cette dernière ne peut en dire autant d'autres états. Il évoque également le rôle des médias soumis au gouvernement américain, ainsi que la mise à mal de la culture française au bénéfice d'une américanisation volontairement abêtissante.

 

A la question de David Pujadas sur ses doutes concernant le génocide des Juifs durant la seconde guerre mondiale, l'ex président rétorque que toutes les recherches historiques étant strictement interdites sur ce sujet précis, cela ne pouvait que donner lieu à des interrogations légitimes de sa part.

 

La gêne des deux journalistes durant toute la durée de l'interview est palpable et contraste singulièrement avec la décontraction et la franchise manifeste de leur interlocuteur qui leur assène quelques vérités avec un sourire désarmant.

 

Sans adhérer le moins du monde à l'idéologie politico-religieuse pratiquée en Iran, on se surprend tout de même à chercher le diable dans l'homme...

 

Et si le véritable diable se cachait ailleurs que là où l'on entend nous le montrer ?

Tag(s) : #Manipulation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :