Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une filière de passeurs albanais et de prostitution démantelée

Sept garde à vue sont toujours en cours à la Police aux frontières de Coquelles. Derrière ce démantèlement de réseau de passeurs albanais, des faveurs sexuelles surgissent

L’exploitation de la misère humaine semble atteindre des sommets si l’enquête confirme les sordides soupçons. Derrière le démantèlement d’un réseau de passeurs de migrants par la brigade mobile de recherches de la PAF de Coquelles, une affaire de proxénétisme se profile. De jeunes migrants en auraient été victimes. Hier sept personnes, dont deux Calaisiens, étaient toujours placées en garde à vue. Elles pourraient être déférées et risquent le placement en détention provisoire aujourd’hui ou demain.

Quatre Albanais, dont deux frères, ont été interpelés lundi ainsi que leurs deux compagnes : une Calaisienne et une Dunkerquoise.

Des perquisitions ont également eu lieu. Les enquêteurs, dans le cadre d’une commission rogatoire, tentent de dénouer les rouages de ce réseau, et de connaître l’implication exacte ou l’innocence de chacun des protagonistes soupçonnés.

La filière serait bien rodée pour mener des exilés de Calais au Royaume-Uni en les cachant dans des camions. Un passage qui se monnaie parfois cher. Des exilés auraient été hébergés et derrière ces tarifs de passages et autres formalités pour rejoindre l’Angleterre, des faveurs sexuelles auraient été négociées en contrepartie.

Lundi, les premières interpellations de ce réseau complexe de passeurs albanais ont eu lieu. De longues investigations datant de plusieurs mois, menées dans le Calaisis mais aussi en Angleterre, ont donc permis de remonter jusqu’à ces sept personnes soupçonnées d’avoir participé à ce trafic d’êtres humains aux contours très sombres. Deux motifs sont relevés : aide au séjour irrégulier en bande organisée, et proxénétisme. Une information judiciaire a été ouverte. Ce réseau concerne semble-t-il « pas mal de personnes », confirme une source proche du dossier, indiquant qu’il s’agit d’une affaire d’ampleur. Il y aurait aussi des soupçons de violences avec armes autour de ce réseau décrit comme « très dangereux » ; des «armes blanches ont été retrouvées ».

Les affaires de passeurs ne sont pas exceptionnelles. Régulièrement des réseaux sont démantelés, des petites mains arrêtées suite à de longues enquêtes. Ces soupçons de proxénétisme et l’implication présumée du directeur de Carrefour donnent une dimension toute autre aux réseaux qui surfent sur la détresse de ces hommes qui mettent leur vie en jeu pour tenter de rejoindre l’Angleterre.

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/le-directeur-de-carrefour-serait-lie-a-la-filiere-de-ia0b0n233479

Tag(s) : #Deliquescence

Partager cet article

Repost 0