Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et si je payais à Hidalgo le droit de faire une orgie sur la tombe de Jean Zay ?

Airbnb, une start up gérant la location de logements entre particuliers, organise cette année un concours pour Halloween dont le premier prix est une soirée dans les catacombes parisiennes.

La mairie de Paris traque régulièrement à coups de contrôles les propriétaires monnayant auprès de cette société leurs propres biens à des fins commerciales, l’opération ne lui rapportant pas un kopek. Mais Airbnb, désireuse d’aller troubler le repos de pas moins de six millions de nos arrière-grands-parents parisiens, comme il sied à toute société dite « civilisée » et « évoluée », a su trouver la méthode pour amadouer Anne Hidalgo, une méthode qui a fait ses preuves de tout temps : l’argent.

En effet, alors que cette start up faisait en sorte d’éviter le paiement de l’impôt en France tout en y exerçant ses juteuses activités, depuis le 1er octobre elle s’acquitte auprès des particuliers d’une taxe qu’elle reverse à la mairie de Paris, afin de flatter Mme Hidalgo dans le sens du poil. Un geste, d’environ 350 000 euros, fort apprécié puisqu’un accord a été donné pour que Airbnb organise une grande fiesta dans les Catacombes.

A quand une orgie avec distribution de rails de coke sur la tombe de Jean Zay, Voltaire ou Malraux au Panthéon ? A moins que certains morts soient jugés plus sacrés que d’autres, ce qui dans une société qui se gargarise d’un républicanisme qui commence vraiment à puer le vieux poisson mort, qui se revendique comme détentrice d’un antiracisme de pacotille en guise de caution morale et qui prône le tout égalitaire, semble pour le moins surprenant.

Que des dégénérés du bulbe aillent se donner des sensations fortes en allant faire les kékés dans le tombeau de nos ancêtres parisiens, c’est bien, c’est le progrès, mais imaginons la même scène sur la carcasse évidée de Germaine Tillion, alors là on imagine sans peine le tollé et les hurlements indignés des bien-pensants forcément vent debout contre une semblable ignominie. Mais bon, ces minables petits sans-dents, ces gueux parigots nés du petit peuple mal coiffé, cette plèbe sans le sou de son vivant, eux, peuvent être allègrement piétinés.

Et si je payais à Hidalgo le droit de faire une orgie sur la tombe de Jean Zay ?

Il en va décidément des morts comme des vivants, les bafoués sont toujours les mêmes. On pourra aussi faire le même parallèle entre le mépris pour les clochards d’un côté et la vénération pour l’Autre venu d’ailleurs et donc forcément paré de toutes les qualités. La hiérarchisation de l’humain se montre chez les gauchistes parfaitement assumée. Encore heureux qu’ils ne soient pas étiquetés à droite, sinon on pourrait croire au retour des heures sombres de notre Histoire, dites donc…

La caution « de gauche », auto-étiquetée moraliste, permet de faire passer en douceur, comme avec de la vaseline, toutes les horreurs de la ségrégation la plus primaire et la plus vile. Honte à ces gens !

Les Verts aussi se déclarent choqués, mais pas par l’opération marketing, plutôt par la somme déboursée qu’ils jugent insuffisante. Selon eux, Anne Hidalgo aurait mal négocié, elle aurait pu obtenir plus. Oui, tant qu’à faire, allons encore plus loin dans le sordide.

Tag(s) : #Anti-France

Partager cet article

Repost 0