Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Callac : la famille de réfugiés kurdes ''ne quittera jamais la France''

20/07/2017 – 06h45 Rennes (Breizh-Info.com) – La famille de réfugiés musulmans kurdes de Callac « ne quittera jamais la France ». C’est en tout cas ce qu’indique le bulletin municipal de la commune des Côtes d’Armor, dirigée par la maire (droite) Lise Bouillot.

Depuis le 11 avril 2017, la famille Abdulrahman est hébergée dans la commune , dans un appartement mis à disposition par la municipalité. Une famille composée de 5 personnes – en provenance d’Alep –  et qui bénéficie de l’aide de la municipalité pour s’installer et pour refaire sa vie à Callac, commune de 2200 habitants, dans laquelle le chômage atteint 13,7% et le taux de pauvreté 20%.

Outre le bref récit de la vie de la famille, et les remerciements (convenus) à la population accueillante, une déclaration de la rédactrice du journal communal étonne toutefois :

« Après avoir progressé en français, Abdulrahman compte chercher un travail dans son domaine (tôlier peintre en mécanique) et subvenir aux besoins de sa famille. Si jamais il ne trouve pas de travail dans les environs de Callac, il sera obligé d’aller chercher dans une autre ville mais la famille ne quittera jamais la France ».

Pourtant, les combats à Alep sont terminés, et la ville va entamer sa longue et douloureuse reconstruction. La vocation des réfugiés n’était donc pas d’être accueillis, temporairement, avant de prendre la route du retour une fois la situation stabilisée ?  Nous aurait-on menti ?

Par ailleurs, le lecteur notera également que le rédacteur de la gazette communale ne s’indigne pas que la mère de famille, Azhar, ne soit pas elle aussi sollicitée pour subvenir aux besoins de la famille ou pour apprendre le français. « Une vision patriarcale » diraient les féministes, qui n’hésitent pas à l’épingler médiatiquement dès qu’ils en ont l’occasion…sauf lorsque cela concerne des familles musulmanes bien entendu.

Après le préfet d’Ille et Vilaine, avouant que les déboutés du droit d’asile ne seraient pas expulsés à Rennes, c’est un bulletin municipal d’une petite commune des Côtes d’Armor qui  affirme que les réfugiés n’ont aucune vocation à retourner chez eux.

http://www.breizh-info.com/2017/07/20/73964/callac-famille-de-refugies-ne-quittera-jamais-france 

Tag(s) : #Anti-France

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :