Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D’innombrables essais et pamphlets ont été consacrés depuis un siècle et demi à l’antisémitisme chrétien et à son «enseignement du mépris», «terreau de la Shoah» selon Olivier de Berranger, évêque de Saint-Denis (1). En revanche, très peu d’auteurs modernes se sont intéressés à l’antichristianisme juif et à son «enseignement de la haine». Pour son caractère provocateur mais aussi novateur, le dernier livre du journaliste et historien Martin Peltier mérite donc une lecture attentive… même si elle est critique.

Judaïsme biblique, judaïsme talmudique et travail de sape

Issu du «judaïsme biblique», le christianisme aurait été, dès ses premiers succès, la cible des attaques du «judaïsme talmudique» que l’on retrouverait, affirme Martin Peltier dans son chapitre Dominer par l’intérieur : la stratégie de l’hérésie, derrière toutes les entreprises destinées à affaiblir ce qui deviendra la Grande Eglise : dénonciations aux autorités impériales romaines, menant à une longue série de persécutions, encouragement aux résurgences néo-païennes tel le culte de Mithra auquel se convertit l’empereur byzantin Julien dit l’Apostat ou encore à la création de sectes dissidentes comme l’arianisme, le nestorianisme ou le monophysisme.

Ces initiatives n’ayant pas entravé les progrès de la nouvelle religion, un grand coup fut frappé avec la naissance de l’islam, «un arianisme qui a réussi», sous l’influence d’ébionites – judéo-chrétiens, au point que l’historien juif Léon Poliakov a noté «la convergence du Talmud et des Hadiths» musulmanes.

Se propageant avec une vitesse fulgurante, l’islam devait porter un coup fatal aux chrétientés d’Orient, les plus anciennes, surtout après l’installation du Califat à Bagdad où, depuis plus d’un millénaire, prospérait une importante et très influente communauté juive qui conserva les leviers de commande économiques : une situation pérennisée quand, les Turcs, nomades peu préparés à l’administration et au commerce, succédèrent aux envahisseurs arabes.

Europe : les marranes à la manœuvre ?

Les Eglises d’Asie et de la côte africaine de la Méditerranée ayant été durablement ébranlées, voire anéanties, par la Djihad coranique malgré le coup d’arrêt des Croisades, l’islam tenait l’autre extrémité dumare nostrum avec l’occupation de la péninsule Ibérique. Occupation particulièrement humaine, et même idyllique si l’on en croit les laudateurs actuels d’Al Andalous qui n’hésitent pas à parler d’Age d’or, auquel devaient mettre fin la Reconquista, l’expulsion des musulmans et de leurs supplétifs (et souvent inspirateurs) juifs par les Rois très catholiques et celle des marranes, conversos judaïsant en secret.

(...)

Suite de l'article ici : http://www.polemia.com/lantichristianisme-juif-lenseignement-de-la-haine-de-martin-peltier/

«L’antichristianisme juif / L’enseignement de la haine» de Martin Peltier
Tag(s) : #Communautarisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :